Le carnet interdit Hugo Jeunesse, entre journal intime 2.0 et bullet journal.
Le mercredi lecture

Le carnet interdit Hugo Jeunesse, entre journal intime 2.0 et bullet journal.

Spread the love

Les parents d’adolescents vous le diront, quand cet âge arrive, nos enfants commencent à nous cacher leurs émotions. Le dialogue a tendance à se rompre parce qu’à cet âge, la part d’intimité devient plus importante. C’est à la fois une situation normale, mais parfois difficile à accepter et à vivre. Or, s’ils ne parlent que peu, comment nos marmots peuvent-ils exprimer leurs ressentis ? Comment peuvent-ils se confier ? En couchant leurs mots/maux sur le papier bien sûr ! C’est là d’ailleurs où le carnet interdit de Hugo Jeunesse rentre en jeu.

Entre journal intime et bullet journal :

Le carnet interdit Hugo Jeunesse, n’est pas un carnet lambda. C’est un carnet totalement conçu pour que les adolescents s’expriment. Entre illustrations, colorées et décalées, et questionnement, le détenteur ou la détentrice du livre peut se défouler et s’exprimer sur des sujets phares. On retrouvera notamment la présence de questionnement sur la colère, l’homosexualité ou encore la mort. Ce sont là, des sujets parfois difficile à aborder en famille, mais avec le carnet interdit et Nine, son héroïne, notre adolescent(e) pourra s’exprimer sans tabou ! Tout y est fait de sorte pour que nos enfants puissent renouer avec l’écriture et engager un dialogue. Entre autres, ce carnet est comme un journal intime 2.0, mais ce n’est pas tout.

Le carnet interdit Hugo et Cie, entre journal intime 2.0 et bullet journal.

En effet, on retrouve également quelques pages type « bullet journal ». Véritable mouvement populaire depuis deux ou trois ans, ce côté bullet journal est un bon moyen d’organisation. Pour vous donner une idée, par exemple, pour nos demoiselles, on retrouve une page dédiée au cycle menstruel ce qui permet à celles-ci de s’organiser en conséquence.

Le carnet interdit Hugo et Cie, entre journal intime 2.0 et bullet journal.

Les bénéfices du carnet interdit Hugo Jeunesse :

Même si de nos jours, avec l’apparition des réseaux sociaux, tenir un journal intime paraît quelque peu obsolète, il n’en est pas néanmoins qu’il offre de nombreux bénéfices. En effet, il s’agit là d’une pratique thérapeutique extrêmement efficace. Cela permet entre autres, de stimuler la créativité, la réflexion et permet parfois, de « gonfler » son estime personnelle. C’est une auto-thérapie qui permet de se décharger de certaines émotions et permet ainsi, la relaxation tant du corps que de l’esprit.

Vous l’aurez compris, à l’adolescence, l’âge où nos émotions semblent nous submerger, l’écriture d’un journal intime prend tout son sens ! Il permet de passer cette phase en douceur et offre à nos enfants une solution de repli s’il ne souhaite pas s’exprimer avec nous.

Vos enfants, tiennent-ils un journal intime ?

BLOG LIFESTYLE MAMAN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.