L’apprentissage des couleurs [Colorino de Ravensburger]
Beaucoup de Blablabla

L’apprentissage des couleurs [Colorino de Ravensburger]

Spread the love

L’apprentissage des couleurs est l’une des étapes cruciales du développement du petit-enfant. Vers 3-4 ans, l’enfant est apte à discerner les variétés de couleurs et commence à leur donner un nom. Pour l’aider dans ce nouvel apprentissage, quoi de mieux que de jouer avec lui de manière instructive. Pour cela, le jeu Colorino  et ses compères, peuvent bien vous aider. D’ailleurs, dans ce billet, je vous donnes mon avis sur le jeu Colorino de Ravensburger.

Mon avis sur le Colorino de Ravensburger, le jeu des couleurs :

avis Colorino de Ravensburger

Destiné aux enfants de deux ans, ce jeu est parfait pour accompagner l’enfant dans l’apprentissage des couleurs. Composé d’un support transparent, de 6 planches illustrées en couleur au recto, en noir et blanc au verso et de 40 pions de couleur (rouge, bleu, jaune, vert, violet et orange), le jeu est très simple à la compréhension. En effet, il suffit de compléter les dessins avec les pions de couleurs correspondants.

Pour vraiment débuter l’apprentissage avec mon fils, je lui indiquais au début, l’association des couleurs, les noms de celles-ci,… Cela lui a permis d’avoir un premier rapport avec celles-ci. Cependant, ne vous étonnez pas si les premières fois, il répond toujours par la même couleur. Ne le brusquez pas ! Cela est tout à fait normal. Le fait d’associer une couleur et un nom est, en tout cas vers deux ans, un concept encore abstrait. Il faudra un minimum de temps à l’enfant pour que cela paraisse « normal ». Je vous avoue qu’au début, j’ai trouvé cela assez frustrant, mais petit à petit, j’ai vu que mon fils commençait bien à comprendre et à mémoriser.

En tout cas, si vous cherchez un jeu qui développe les facultés d’association, de créativité, de mémorisation ou encore de manipulation, le Colorino est fait pour vous ! Si ce jeu vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici ou retrouver ses variantes :

Continuer à familiariser l’enfant jour après jour :

La mémorisation n’a pas de secret. Plus on répète les choses, plus les choses deviennent innées. C’est pourquoi, au-delà du jeu et de l’amusement, j’ai continué à familiariser mon fils avec les couleurs. Par exemple, je lui indique la couleur de la voiture qu’on croise dans la rue, la couleur de ses chaussures ou la couleur de feu de circulation.

Aujourd’hui, avec ces petites astuces du quotidien, mon fils connaît ses couleurs primaires. Il lui arrive encore parfois de se tromper, mais on lui montre que c’est sans conséquence. Le but n’étant pas de le froisser, mais de l’aider vraiment dans sa quête de connaissance.

colorino avis Colorino de Ravensburger

Blog de maman

L’apprentissage des couleurs [Colorino de Ravensburger]
Autre article :  Gym Animo de Bioviva !

 

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *